Auteur et comédien

AristideTarnagdaD'abord étudiant en sociologie, Aristide Tarnagda apprend le métier de comédien au Théâtre de la Fraternité dirigé par Jean-Pierre Guingané à Ouagadougou, Burkina Faso. Sa rencontre avec Koffi Kwahulé en 2004 est déterminante. Depuis l'écriture s'est ancrée au coeur de sa vie.

Comme auteur ou auteur et comédien, il collabore régulièrement avec la metteuse en scène Marie-Pierre Bésanger de Tulle et sa compagnie Le Bottom théâtre (Vêenem ou l’attachement, 2009 ; Terre rouge, 2012) ainsi qu'avec Lumière d'août et Alexandre Koutchevsky (Ciel à Bamako et Ciel à Ouaga, 2010 ; Ciel dans la ville Afrique/France, 2011 ; Ciel à Brazza, 2012 ; Mgoulsda yamb depuis Ouaga, 2017).

Il a écrit et mis en scène Et si je les tuais tous Madame créé en 2012 au festival Les Récréâtrales à Ouagadougou et présenté au festival d’Avignon puis au 30e festival des Francophonies en Limousin en 2013.

Comme comédien, il a notamment joué dans les créations des metteurs en scènes Christian Schiaretti (Une Saison au Congo), et Eva Doumbia (La Traversée).

Depuis 2014, il est directeur artistique du festival Les Récréâtrales, aux côtés d’Étienne Minoungou. Il coordonne également, avec Odile Sankara et Lamine Diarra, le Laboratoire Elan des Récréâtrales, programme de recherche et de formation pour stimuler l’émergence d’une pépinière de créateurs (auteur, metteur en scène, scénographe, comédien).

Il est lauréat du Grand prix littéraire d'Afrique noire 2017.

 
 

Extrait d'une photo de Caroline Ablain : Aristide Tarnagda dans Mgoulsda yamb depuis Ouaga