comédien

Romain Brosseau est né en 1988. Après des années de théâtre en amateur il suit la formation du Conservatoire à Rayonnement Régional de Bordeaux (2006-2009) où il joue entre autre une adaptation du roman d’Emmanuel Adely, Mon Amour et dans Bérénice de Racine mis en scène par Christian Rousseau.

Il intègre ensuite l’Ecole Supérieur d’Art Dramatique du Théâtre National de Bretagne avec Stanislas Nordey comme responsable pédagogique. (2009-2012)

Il travaille régulièrement avec la compagnie F I E V R E (Violences de D.G Gabily, mise en scène Sara Amrous (Carré Sévigné, 2015) et On ne badine pas avec l’amour de Musset mis en scène par Yann Lefeivre (Le Trident, 2016)), avec Guylaine Kasza et la compagnie Carnets de Voyages (il signe la mise en scène de Médée-Récital d’Éric Crubézy (La Paillette, 2014) et est à la co-écriture et à la mise en scène du prochain spectacle Et demain ? Récit de voyage aux pays d’Adolescence).

Avec Roland Fichet, il fait partie du LAMA, laboratoire d’écriture depuis 2013 et est acteur dans Saint-Brieuc Ville À Écrire en 2016, dans une mise en scène d’Alexis Fichet, meneur du labo avec Alexandre Koutchevsky.

Au cinéma, il a joué dans À l’aube de Laïla Rahmouni et Yann Capel, dans Déchirés/Graves de Vincent Dieutre, et dans de plusieurs courts-métrages et séries télévisées.

Au théâtre, il joue dans l’Assemblée des Femmes d’Aristophane mise en scène de Christine Letailleur avec des amateurs du Centre Pénitencier des Femmes à Rennes en 2011, Living! textes de Julian Beck, mis en scène par Stanislas Nordey (TNB, 2012), une étude performative du Monde intitulée Le Monde Il y a 7 jours, mise en scène par Simon Gauchet et Yann Lefeivre (Théâtre de la Parcheminerie, 2013), Hannibal de Christian Dietrich Grabbe, mis en scène par Bernard Sobel (T2G, 2013), Tchaïka, rêverie autour de La Mouette, d’après Tchékhov, mise en scène de Sara Amrous (Chapelle St-Louis, 2014), Arlequin poli par l’amour de Marivaux, mis en scène par Thomas Jolly (Théâtre d’Angoulême, 2015), Les ombres et les lèvres écrit et mis en scène par Marine Bachelot Nguyen (TNB, 2016).


Romain privilégie la transmission au travers d’ateliers de pratique théâtrale et d’écriture dans les lycées, en maison de réinsertion, en maison d’arrêt ou centre de détention.

 

Extrait d'une photo de Caroline Ablain : Romain Brosseau dans Les ombres et les lèvres.