Vidéaste

Depuis l'obtention de son diplôme aux Beaux-arts de Rennes en 2001, Julie Pareau travaille la vidéo et l'écriture. On a pu voir ses vidéos notamment à Jussieu lors de Nuit-blanche Paris, sur une invitation de Hou Hanru, en 2004. Entre 2004 et 2005, elle intervient dans la revue Hypercourt : n° 2 et 4, et dans l'ouvrage collectif Renews 2 ENFIN !, aux éditions è®e.

Depuis 2006, elle travaille plus intensément comme technicienne et vidéaste pour le spectacle vivant, auprès de compagnies, musiciens et théâtres.

Elle crée notamment les vidéos de l'Oratorio L’inconnu me dévore, spectacle mis en scène en 2007 par Jean-Michel Fournereau, avec l'ensemble vocal Melisme(s) et une partie des musiciens de l'Orchestre National de Bretagne. Elle collabore également avec la musicienne Nincaleece pour qui elle signe les vidéos de scène.

signembsigneafsigneak

Elle travaille avec la compagnie Lumière d'août en réalisant des captations et/ou des montages vidéos :
Ciel dans la ville (2007)
Histoires de femmes et de lessives (2009)
Ciel à Ouaga/Ciel à Bamako (2010)
Hamlet and the something pourri (2010)
Ciel à Brazza (2012)

En outre elle signe la création vidéo de spectacles de Marine Bachelot Nguyen :
Artemisia vulgaris (2008)
À la racine (2011)
La place du chien (2014)
Les ombres et les lèvres (2016)

 

site de Julie Pareau