Comédienne

Yaya MbileAyant bénéficié d’une formation à la fois universitaire et professionnelle en arts du spectacle au Cameroun et à l’international, Yaya Mbilé exerce la profession d’artiste comédienne et metteure en scène depuis une vingtaine d’année aussi bien en Afrique qu’en Europe et dans les départements ultramarins de France. Son expérience de la scène s’enrichit des diverses rencontres humaines, artistiques et culturelles effectuées dans les différents pays qu’elle a habités : le Cameroun, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et la France.

Elle a notamment travaillé avec les metteurs en scène suivants : Edwige Ntongon (Clara S, Situations), Fargass Assandé (Quartett, Le roi se meurt, Petite fleur, La déposition), Valérie Goma (Cahier d’un impossible retour), Christian Schiaretti (Une saison au Congo, La tragédie du roi
Christophe), Jean Lambert Wild (Don Juan ou le festin de pierre).

Yaya Mbilé a fait partie des spectacles Ciel à Bamako/Ciel à Ouaga (2009-2010), Ciel à Brazza (2012) et Rivages (2021) d'Alexandre Koutchevsky.

En tant que metteure en scène, elle signe sous la bannière de la compagnie Annoora, créée en
2003, les pièces suivantes : Comme des flèches de Koulsy Lamko (2005), Jaz de Koffi Kwahulé (2008), Celui qui se moque du crocodile n’a pas traversé la rivière (2011), The Island de Athol Fughard et Winston Kani (2016), Stabat Mater Furiosa de Jean-Pierre Siméon (2015).

 


Photo prise lors des répétitions de Ciel à Brazza (2012).
Page mise à jour en décembre 2019