costumière, metteuSe en scène

Laure Fonvieille s’est formée à l’université de Montpellier III et celle de Rennes 2 en obtenant un Master 2 Arts, spécialité recherche Études théâtrales. Son mémoire porte sur Les Costumes de cirque : permanences et mutations. Elle est également titulaire d'un CAP couture flou.

En tant que costumière Laure travaille et a travaillé pour différentes compagnies de danse, de théâtre et des groupes de musique : la compagnie Grégoire and Co, la compagnie L'Eau prit feu, le Rebecca M. Quintet, le groupe Vertigo, Lumière d'août, le Musée de la danse avec Boris Charmatz, L'Aronde, les chorégraphes Catherine Legrand et Anne-Karine Lescop, le Théâtre du Vestiaire, Les danses de Dom, La Caravane Compagnie, le groupe Mze Shina...
Elle est aussi régulièrement habilleuse pour le Théâtre National de Bretagne.

Pour Lumière d'août, elle crée les costumes de plusieurs spectacles :
À la racine de Marine Bachelot Nguyen (2011)
La place du chien de Marine Bachelot Nguyen (2014)
Blockhaus d'Alexandre Koutchevsky (2014)
Les ombres et les lèvres de Marine Bachelot Nguyen (2016)
Ça s'écrit T-C-H d'Alexandre Koutchevsky (2017)
— en collaboration avec Charline Grand, Mgoulsda yamb depuis Ouaga d'Alexandre Koutchevsky (2017)

Elle co-fonde la compagnie la Mort est dans la Boîte en 2005, qui se professionnalise en 2010 et en est la directrice artistique. Dans ce cadre elle met en scène Azote et fertilisants, de Ronan Mancec. Cette pièce est une commande faite à partir de documents qu'elle a récoltés sur l'explosion de l'usine AZF de Toulouse. En 2017 elle se lance dans un nouveau projet, Le cœur de l'hippocampe.

Son travail de costumière nourrit son regard de metteuse en scène et vice-versa.


Le blog de Laure Fonvieille