comédienne

Veronique NordeyElle commence le théâtre au cours de Tania Balachova à Paris. Elle joue alors dans de nombreuses pièces : Une maison de poupée d'Henrik Ibsen, Le bal des voleurs de Jean Anouilh.

En 1956, elle joue au cinéma dans Les sorcières de Salem de Raymond Rouleau. Dans les années soixante elle tourne de nombreux films sous la direction de Jean-Pierre Mocky : Les dragueurs (1959), Un couple (1960), Snobs (1961), La cité de l'indicible peur (1964).

En 1987, elle fonde la compagnie Nordey avec Stanislas Nordey, elle joue depuis dans ses mises en scène : Pylade de Pier Paolo Pasolini en 1994, J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie vienne de Jean-Luc Lagarce en 1997, Violences de Didier-Georges Gabily en 2001, Electre de Hugo von Hofmannsthal en 2007, Incendies de Wajdi Mouawad en 2008, Das System de Falk Richter en 2008. Garance Dor écrit pour elle et la dirige dans Zoorama en 2002 et Nouvelle vague et Rivage en 2008.

En 2006, Jean-Christophe Saïs la met en scène dans Pelléas et Mélisande de Maurice Maeterlinck au Théâtre des Abbesses.

Véronique Nordey a parallèlement créé son école de théâtre de 1984 à 2006. Au Théâtre Gérard Philipe en 1999, elle met en scène Iphigénie de Michel Azama, et avec cette pièce, en 2003, elle participe au festival du théâtre contemporain à Madrid.

En 2007 elle joue dans le premier film de Juliette Garcias Sois sage.

En 2010 elle est dans Les justes d'Albert Camus mis en scène par Stanislas Nordey au théâtre de la Colline.

Avec Lumière d'août, en 2010, elle joue dans Je suis une île et j'ai faim, textes de Juliette Pourquery de Boisserin mis en scène par Charline Grand.


Extrait d'une photo de Caroline Ablan : Véronique Nordey dans Je suis une île et j'ai faim (2010).