compositrice

Julie Mathieux rencontre et apprend la musique dans les rues de Barcelone pendant 7 ans dans les années 2000. Places publiques, cafés, plages, elle forge ainsi son expérience musicale et sa relation au public à ciel ouvert. Guitare et voix sont les outils principaux de cet apprentissage barcelonais en langue espagnole.

De retour en France elle enseigne auprès des enfants dans des écoles de musique, et pour des adultes au CFPM. Tout en continuant à composer et donner des concerts, elle complète sa formation à l'Université de Rennes 2 (musicologie et CFMI).

En 2016-2017 elle compose Le Chant du champ pour Ça s'écrit T-C-H d'Alexandre Koutchevsky. Inspiré des sons du paysage Le Chant du champ illustre la démarche de Julie Mathieux pour qui
la musique est présente dès que l'on prend soin d'écouter le monde. Elle a réalisé, mixé, enregistré, chacune de ses maquettes dans son studio minimaliste, un mélange de guitares,
basses, voix à l'état brut.

https://juliedoce.bandcamp.com/

 

Page mise à jour en décembre 2019

Depuis 2016, Florence Bourgeon est en charge de la diffusion de trois spectacles d'Alexandre Koutchevsky :

signeakBlockhaus (création 2014)

signeakÇa s'écrit T-C-H (création 2017)

signeakMgouslda yamb depuis Ouaga (création 2017)

Avec Lumière d'août, il est régisseur pour le spectacle Les ombres et les lèvres de Marine Bachelot Nguyen (créé au Théâtre National de Bretagne en 2016).

artiste

Né en 1979 à Tassin-la-Demi-Lune (France), il vit et travaille à Genève.

Il étudie à l’école des Beaux-Arts de Genève avec Carmen Perrin (1999-2003), et explore l'art sonore principalement par le médium de l'installation, proposant autant d'espaces extérieurs qu'intérieurs, en perpétuel regard avec leurs situations, leurs composantes architecturales et leurs paysages sonores natifs (Archipel 2003, Bex & Arts 2011, Abbatiale de Bellelay 2012, Musée Jenisch 2013, Lausanne Jardins 2014, CERN 2016).

De sa qualité parallèle de preneur de son pour le cinéma ou créateur sonore pour pièces interdisciplinaires (Alexandre Doublet, Maya Bösch, Nicolas Leresche & Anne Delahaye, Jean-Louis Johannides) découlent de multiples réflexions autour du sonore, son espace et les rapports ou limites que ces derniers entretiennent avec la musique, donnant ponctuellement lieu à des performances ou pièces multi-pistes diffusées en circonstance.

Enrichi de ses expériences cinématographiques (Donatella Bernardi, Marco Poloni, Samantha Granger), Rudy Decelière travaille principalement à base de sons concrets rendus variablement abstraits, mettant ainsi en jeu la limite perceptive de l'auditeur.

Avec Lumière d'août il est artiste sonore pour le spectacle Ça s'écrit T-C-H d'Alexandre Koutchevsky (création mai 2017, l'Archipel, Fouesnant).

 

www.rudydeceliere.net

comédien

Tien Lê réalise un premier apprentissage dans un cours de type Actor's Studio, puis poursuit sa formation à l’école Charles Dullin à Paris de 2005 à 2008. Dans le même temps, il étudie la philosophie et la sociologie.

Il se passionne pour le théâtre dit physique comme le mime, le jeu masqué et le clown. Il a l'occasion d'être initié à l'approche de plusieurs acteurs ou metteurs en scène comme comme Yoshi Oïda, Marcello Magni ou Omar Porras. Son goût pour les langues étrangères l'amène à Londres en 2013 pour une formation autour de Shakespeare à la LAMDA.

En 2010, il danse pour Les Immatériels, mis en scène par Floriane Pinard. Il joue régulièrement depuis 2011 le rôle de Mowgli dans Le Livre de la Jungle, mis en scène par Loreleï Daize. En 2012, il joue dans Atteintes à sa vie de Martin Crimp, mis en scène par Melisa Yener et Livia Arditti. En 2013, il est à l’affiche de Les Babouches d’Abou Kacem, mis en scène par Luca Giacomoni. Il danse dans une performance inspirée de L’Espace furieux de Valère Novarina et conçue par Anaïs Heureaux à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. Il participe à Prophéties d'amour, un chantier poétique de Fadwa Souleimane sur le conflit syrien.

Parallèlement, il joue au cinéma dans plusieurs courts métrages.

Avec Lumière d'août, il joue dans Les ombres et les lèvres, texte et mise en scène de Marine Bachelot Nguyen, créé au Théâtre National de Bretagne en février 2016.

[Accédez au site de Tien Lê]

 

Extrait d'une photo de Caroline Ablain : Tien Lê dans Les ombres et les lèvres.