[Abonnez-vous] pour recevoir nos prochaines newsletters

 

 
 
La place du chien (sitcom canin et postcolonial) rassemble une femme, un homme et un labrador noir. Elle est française, lui congolais. C'est une histoire d'amour à cheval entre deux cultures, une sorte de trio amoureux où chacun essaie de trouver sa place dans un quotidien bouleversé.

Comédie sociale pour trois interprètes (dont l'un quasi-muet), La place du chien croise fiction et document, parle d'amour, de sexe, d'animalité, d'oppression, de sorcellerie et de politique d'immigration...
 
Les prochaines représentations du spectacle auront lieu :
— mercredi 19 et jeudi 20 décembre 2018 à 20h à La Paillette, Rennes (35)
— samedi 16 mars 2019 à 20h30 au Quai des rêves, Lamballe (22)
— lundi 6 mai 2019 à 21h au festival théâtral de Coye-la-Forêt (60)
 
 
INFORMATIONS PRATIQUES
— Durée : 1h20
— À partir de 15 ans
— Réservations auprès des théâtres et festivals (cliquez sur le nom)
 
Le texte de la pièce vient d'être publié chez Lansman, plus d'informations sur le site de l'éditeur.
 
 
- Jeudi 13 décembre 2018 - IDECAF, Saïgon (Viêtnam)
- Dimanche 17 février 2019 - festival Réel/ment, Pays de Lorient (France)
 
Entre Viêtnam, France et Russie, nous sommes allés à la recherche de nos mémoires familiales, de leurs non-dits, de leurs bruits et silences, de leurs liens à la grande Histoire. Ceci pour remettre en circulation les langues et les héritages, les transmissions interrompues. Et observer comment les grandes idéologies (Colonialisme, Christianisme, Communisme, Capitalisme) se sont entrelacées dans nos biographies, dans nos corps, dans nos histoires familiales – comment elles y résonnent, quelles forces ou quelles blessures elles y ont inscrit.
 
Nous avons parcouru Saïgon et sa géographie en lien avec ces histoires.
Nous avons aussi partagé ces processus et questionnements avec d'autres habitant.es de la ville, pour faire émerger des récits singuliers et universels, naviguant entre les pays et les continents.
À partir de ces matériaux reliant l'intime et le politique, condensant des vertiges, nait une première forme théâtrale légère, destinée à être jouée au Viêtnam comme en France.
 
 
INFORMATIONS PRATIQUES
— Jeudi 13 décembre 2018 à 18h30 à l'IDECAF, Saïgon (Viêtnam) [événement facebook]
 
— Dimanche 17 février 2019 à 17h dans le cadre du festival Réel/ment du Pays de Lorient (France), lieu communiqué ultérieurement [+ d'infos sur le site du Strapontin - scène des arts et de la parole - qui programme le spectacle]
 
Ateliers libres
Un vendredi par mois, Rennes
 
En collaboration avec Lumière d'août, le Théâtre du Cercle organise chaque mois un atelier surprise ouvert à tou.tes, animé par un.e auteur.e, un.e comédien.ne, un.e metteur.e en scène… Pour découvrir un texte ou un univers, expérimenter la lecture à voix haute, tenter une improvisation…
 
C'est tout public.
C'est gratuit.
C'est sans inscription.
La seule contrainte est de s'engager à rester du début à la fin de l'atelier.
 
En décembre, atelier de chansigne avec Clémence Colin et Samuel Genin (Albaricate). Plus d'informations sur le chansigne et Albaricate grâce à cet article.
 
 
INFORMATIONS PRATIQUES
— prochain atelier libre vendredi 14 décembre de 18h30 à 21h au Théâtre du Cercle, 30 bis rue de Paris, Rennes
Attention : places limitées, soyez à l'heure !
— Pour grands ados et adultes, entendant.es et malentendant.es.
— Agenda et informations sur le site de Lumière d'août
 
 
Visuels : Caroline Ablain (La place du chien), Marine Bachelot Nguyen (Circulations Capitales)