trait noir newsletterTCH 555
Ça s'écrit T-C-H
théâtre-paysage
création 2017
 
Texte et mise en scène d'Alexandre Koutchevsky
 
« C’est le genre d’enquête où il n’y a que des coupables mais ils n’iront pas en prison.
Ces coupables sont vos ancêtres, tous ceux qui ont conspiré à votre existence. Tous
ceux qui ont accompli le geste sexuel, le geste de transmettre un nom et parfois aussi
le geste d’amour. Ce sont eux les coupables, et vous le savez avant même d’avoir
commencé votre enquête. »

Il s'agit donc d'une enquête, menée par un homme, un Français prénommé Jean-Jacques,
qui porte le nom du compositeur russe Tchaïkovsky. Depuis qu'il est né, on peut dire
qu'il se sent à l'aise avec pas grand-chose dans le monde, et surtout pas la musique
qu'il a apprise enfant et adolescent sans aucun plaisir.

Alors il cherche. Il cherche la cause de son existence si différente de la grande histoire
imposée par son patronyme. Reclus dans la campagne bretonne, au plus près de l'humus,
bien aidé dans sa quête par la bouchère du bourg et la professeure de russe, il va bien
finir par trouver quelque chose.
 
bandeau TCH mail v2
 
Le spectacle est créé cette semaine (17 et 18 mai) à Fouesnant (29) puis se jouera
— les 14 et 15 juillet à Mulhouse (68) au festival Scènes de rue,
— les 26 et 27 août à Hédé (35) au festival Bonus,
— les 15 et 16 septembre à Pont-Scorff (56) accueilli par Le Strapontin.
 
 
Plus d'informations sur le spectacle Ça s’écrit T-C-H sur notre site.
 
 
trait noir newsletter
C.ABLAIN 6433 low

La place du chien
Sitcom canin et postcolonial
Théâtre du Nouveau Ring, Avignon
du 7 au 23 juillet
 
Texte et mise en scène de Marine Bachelot Nguyen
 
Le Nouveau Ring nous accueille dans le cadre du festival Avignon off pour la reprise
du spectacle La place du chien.
 
La place du chien rassemble une femme, un homme et un labrador noir. Elle est française,
lui congolais. C'est une histoire d'amour à cheval entre deux cultures, avec un acteur canin
au beau milieu. Le quotidien d'un couple en désordre amoureux, basculant peu à peu
vers des horizons  métaphoriques et politiques étranges...

Comédie sociale mordante, La place du chien croise fiction et document, parle d'amour,
de sexe, d'animalité, d'oppression, de sorcellerie et de politique d'immigration...
Dans les relations de Karine, Silvain et Sherkan, les rapports d’amour, de force, d’oppression
ou de cruauté se déplacent et se renversent sans cesse.
Animal et humains se côtoient, se confrontent et éprouvent leurs rôles.
Quelle place occupe-t-on ? Comment se traite-t-on ? Comment valorise-t-on son pedigree ?
 
 
C.ABLAIN 4690 555


« Au fil d'une écriture cursive qui donne un dialogue nerveux, s'édifie une fable qui
tout en jouxtant le fantastique, s'avère proprement politique. (…) Fruit d'une rare
intelligence, la pièce procède par effets de montage. (…) Langage cru, efficace,
Marine Bachelot ne se cache pas derrière le petit doigt. Travail théâtral rigoureux,
dans une scénographie ingénieuse et sobre, sous une lumière toute en nuances et un son
soigné. Un humour certain s'immisce dans le récit scénique, tramé sur des thèmes brûlants »
Jean-Pierre Léonardini, L'Humanité
 
Plus d'informations sur le spectacle La place du chien sur notre site.
 
INFORMATIONS PRATIQUES
— 7 au 23 juillet à 15h20
relâche les 10 et 17 juillet
Le Nouveau Ring, impasse Trial, Avignon
— Réservations : 09 88 99 55 61
Réservations professionnelles : 06 51 52 82 04
 
 
bandeau HH 555
 
 
Les relâches des 10 et 17 juillet seront l'occasion de présenter :
le 10 juillet à 15h20,
une lecture du texte Akila - le tissu d'Antigone de Marine Bachelot Nguyen
le 17 juillet à 15h20,
le spectacle Homère Homer tragi-comédie grecque sur la crise économique
de et avec Alexis Fichet et Nicolas Richard.
 
 
 
trait noir newsletter
 
Ouvre les yeux
restitution de la résidence M.A.D.A.M*
Ateliers du vent, Rennes
samedi 3 juin
 
Hélène Soulié (metteuse en scène), Marine Bachelot Nguyen (autrice), Lenka Luptakova
(comédienne), et Aurélie Marchand (sociologue), sont parties durant le mois d'avril
à la rencontre des femmes de l'association rennaise de femmes féministes musulmanes
Al Houda.

De ces échanges est né une journée de performance, rencontre et débat pour faire entendre
la parole sensible et politique des féministes musulmanes, partager les stratégies
qu’elles élaborent pour répondre à la montée du racisme et de l'islamophobie qui prend
pour cibles concrètes et symboliques le corps des femmes musulmanes.
 
*Manuel d'Auto-Défense À Méditer
 

INFORMATIONS PRATIQUES
— samedi 3 juin
19h > performance de Lenka Luptakova
20h > conférence de Hanane Karimi, chercheuse féministe, suivie d'un débat.
— aux containers des Ateliers du Vent, situés place Clara Zetkin, à Rennes.
— Entrée Libre - Petite restauration et rafraîchissements sur place.
 
trait noir newsletter
 
Les rois de l'aventure
dans le cadre du festival des créations amateures
31 mai - 1er - 2 juin
Rennes

texte d'Oriza Hirata
Mise en scène d'Alexis Fichet
Avec 11 comédiens amateurs du théâtre du Cercle
 
Oriza Hirata est l’un des rares auteurs japonais régulièrement joué en France.
Les années 80, une auberge de jeunesse fréquentée exclusivement par des Japonais,
à Istanbul. Certains viennent d’Europe, d’autres arrivent d’Inde en passant par l’Iran :
parcours touristiques et parcours de vies se mêlent dans une grande pièce qui est comme
la chambre d’écho du monde. On boit du thé, on évoque la situation politique des pays
traversés, on retrouve des amis croisés à l’autre bout du monde..

Plus d'informations sur le site du Théâtre du Cercle
 
 
trait noir newsletter
atelier libre 19 mai 555
Atelier de théâtre
Dans le cadre des ateliers libres
vendredi 19 mai, Rennes
 
Une fois par mois, de 18h30 à 21h, le Théâtre du Cercle et Lumière d'août organise
à Rennes un atelier libre.
 
Un atelier libre c'est un moment d’atelier « surprise » ouvert à tous, animé par un-e
auteur-e, un-e comédien-ne, un-e metteur-e en scène… Pour découvrir un texte ou
un univers, expérimenter la lecture à voix haute, tenter une improvisation…
 
Le prochain atelier aura lieu vendredi 19 mai au Cercle Paul Bert Centre.
Ce sera un atelier de théâtre animé par Aurélien Georgeault-Loch, auteur, comédien
et metteur en scène.

Retrouvez l'agenda des ateliers libres sur notre site.
 
 
 
 
 
crédits photos : Caroline Ablain (La place du chien), Alexandre Orlov (deux premières photos Ça s'écrit T-C-H), Roland Fichet (3e photo Ça s'écrit T-C-H), Aurélien Georgeault-Loch (atelier libre)